Les méfaits de la glycation sur la peau

          

                   

Les effets de la glycation sur ma peau

Parmi les processus responsables du vieillissement cutané on parle souvent du stress oxydatif, mais rarement d’un autre phénomène endommageant les cellules de la peau : la glycation.

 

La glycation, une grande responsable du vieillissement de ma peau

La réaction de glycation se produit lorsque l’on met en présence dans le sang un sucre (glucose ou fructose) et un acide aminé (ou protéine), principal constituant des fibres de collagène et d’élastine du derme. Le collagène et l’élastine indispensable au soutien de la peau, entraînant une désorganisation du derme.

Lorsque le sucre se fixe sur l’acide aminé, il le « caramélise » jusqu’à rigidifier les fibres qui en sont constituées. Ce phénomène produit des glycotoxines que l’organisme est incapable d’éliminer. La glycation génère la cristallisation, le durcissement puis, à terme, l’altération des tissus de soutien en endommageant les fibres qui finissent par se briser comme le caramel dur. La peau perd petit à petit son élasticité, sa souplesse et sa tonicité. En surface les rides apparaissent, se creusent et la peau s’assèche.

 

Quelles sont les solutions pour ma peau?

Ce processus très lent touche toutes les protéines de l'organisme au cours de la vie et est malheureusement irréversible. D'où l'importance de lutter contre le phénomène de glycation en amont.

En commençant par le mode de cuisson des aliments qui joue un grand rôle dans le processus de glycation.

Il est possible de limiter les effets de la glycation en surveillant en premier lieu son alimentation. Il faut éviter les aliments trop cuits (grillés, gratinés, caramélisés) car le mode de cuisson peut multiplier par 10 la quantité de produits de glycation par rapport au même produit qui aurait été bouilli. Les aliments à index glycémique élevé vont évidemment favoriser la glycation : saccharose, pâtisseries au sucre ajouté, céréales et farines trop raffinées, viennoiseries, confitures, pommes de terre… On privilégiera certaines plantes anti-glycation comme l’oignon, le poireau, l’ail, le curcuma, le thym, le romarin, la girofle, la cannelle …

 

Il existe des actifs reconnus pour leur efficacité anti-glycation :

- La carnosine pour désamorcer la glycation.

La carnosine est naturellement présente dans notre organisme (pricipalement dans les tissus cérébraux et musculaires). Elle est composée de deux acides aminés (Béta-alanine et L-histidine) et provient de la digestion des viandes. Il a été démontré que la carnosine non seulement était un antioxydant très efficace contre les radicaux libres, notamment le plus dangereux d'entres eux, le radical hydroxyle, mais qu'elle était également un puissant inhibiteur du processus de glycation. Elle va jouer un rôle sur les molécules de sucre qui, au lieu de se fixer aux fibres de collagène, vont se fixer sur la carnosine et réduire ainsi la glycation des protéines. En luttant contre la rigidification des tissus, la carnosine va aider à préserver la souplesse du matelas de soutien de la peau qui va conserver une bonne élasticité et va mieux résister aux altérations du quotidien

 - L’aminoguanidine qui améliore l’affinité des sucres avec l’insuline. Les sucres responsables de la glycation n’iront donc pas se fixer sur les protéines pour détruire les fibres du derme mais sur l’insuline.

 - La vitamine B1 qui accélère les processus cellulaire et ne laisse donc pas la possibilité au sucre de se fixer sur les fibres. Cette vitamine est notamment présente dans la viande, le pain, les céréales ou le riz.

Grâce à ces actifs, les fibres sont protégées, le derme conserve son élasticité et sa souplesse. De quoi offrir à sa peau une protection renforcée pour repousser les effets du temps !

 

 

6 Comments

    • Avatar
      Charrier Evi
      sept. 19, 2016

      J'ai déjà entendu parler des méfaits de la glycation, votre article très explicite ne me donne pas vraiment les conseils concrets pour attenuer ses effets. Merci néanmoins pour cet article

    • Avatar
      andré charlier
      août 24, 2018

      Vous avez raison d'insister sur les méfaits du Glycation et votre article correspondant sur ce sujet s'ajoute avec tant d'autres pour donner des outils de défense aux consommateurs et surtout le moyen pour eux d'entreprendre, enfin en totale prise de de conscience un peu plus soin à leur santé. Quand 'est ce que les personnes bien trop nombreuses et si soumises à la médecine allopathique vont elles prendre enfin leur (problème santé) avec la curiosité qui s'impose et se faire à,lidée perpétuelle ne plus se suffire des grands distributeurs de médicaments sauf si désir de poison. Tous douteux et un seul point commun. Celui de ne pas guérir. Vont ils enfin comprendre qu'Ils ne sont pas fabriqué pour cette bien trop noble besogne dont ils sont si éloignés..Regarder enfin qui est à leur tête.

    • Avatar
      Steph
      nov. 11, 2018

      Bonjour.ou peut on procure la Aminoguanidine? J'ai demandé à la pharmacie. Il ne connaisse pas ce produit. Merci pour votre retour.

      • Avatar
        Clara
        févr. 14, 2019

        Bonjour, vous pouvez le trouver sur le site: https://www.super-smart.eu. Bien à vous.

    • Avatar
      LAETITIA
      févr. 14, 2019

      trés bonne article je suis une femme de 35 ans ,accro au sucres depuis l'adolesence on va dire que je me suis jamais mefier du sucre car il ne me fesais pas grossir mais je peut voir maintenant les degat qu'il à fait sur ma peau et mon organisme ,ma peau a vieilli bien vite pour mon age ,le pire c'est que je ne peut pas me passer de sucre ,j'en arrive même certain jour à ne manger que des produit sucré car il n'y a que ca qui me donne envie de manger ,je voudrais bien en faire un sevrage mais c'est dure de se passer de sucre

      • Avatar
        Clara
        févr. 14, 2019

        Bonjour Laetitia, C'est effectivement dur de se désaccoutumer du sucre, il faut être patient… Commencez par le supprimer petit à petit, c'est la meilleure solution pour y arriver sûrement et durablement. Bien à vous.

Laisser un commentaire

* Votre Nom :
* Votre E-mail : (Not Published)
   Votre site : (avec http://)
* Votre commentaire :