Connaissez-vous les actions des UVA?

UVA, UVB : faites la différence

                                   

Nous sommes aujourd'hui tous habitués à ces acronymes, anti-UVA, anti-UVB… mais au fait, que veulent dire ces mentions retrouvées sur les crèmes solaires ? Utile à connaître avant de partir en vacances !

Les UV sont les rayonnements ultraviolets émis par le soleil. Il en existe trois types : les UVA, les UVB et moins connus, les UVC. Si les UVC sont filtrés par la couche d'ozone, les UVA et les UVB arrivent en revanche jusqu'à nous. Les UVB sont les principaux responsables des coups de soleil . Les effets des UVA, de longueur d'onde plus importante, sont certes moins visibles sur le très court terme mais ils ne sont pas moins nocifs : ils pénètrent la peau en profondeur, jusqu'au derme.

                                                                               

"Alors que l’on croyait auparavant que seuls les rayons UV très énergétiques (UVB) provoquaient des cancers de la peau , on sait aujourd’hui que les UV moins énergétiques (UVA) y contribuent autant, et dans certaines conditions davantage, insiste l'Institut national du cancer. Ainsi, même si vous ne prenez pas de coups de soleil, vous consommez quand même votre capital de résistance aux UV et augmentez votre risque de cancer." Les UVA accélèrent également le vieillissement cutané.

Pour préserver votre peau, une crème solaire devrait vous protéger à la fois des UVA et des UVB. Or actuellement aucune crème solaire sur le marché n’est efficace contre les UVA. Les UV sont particulièrement intenses sous les tropiques, en montagne, sur la neige, le sable et sur l'eau, une protection maximale est alors indispensable. Appliquer une crème solaire vient en complément des autres réflexes de protection. Pour être vraiment à l'abri, portez des vêtements légers le plus souvent possible, un chapeau à larges bords, des lunettes et préférez l'ombre au soleil cuisant. Votre peau vous en sera reconnaissante.

 

Enfin ! La découverte d’un composé particulièrement efficace contre les UVA !

Des chercheurs britanniques de l'université de Bath annoncent avoir mis au point un composant ultra-résistant pour contrer les effets néfastes des UVA, des rayons cancérigènes qui pénètrent profondément dans la peau.

«La plupart des écrans solaires sur le marché protègent bien contre les rayons UVB solaire, mais ils ont une efficacité limitée contre les dommages induits par les UVA, en se fondant sur les propriétés réfléchissantes de crèmes pour se défendre contre les rayons dangereux», expliquent les scientifiques, dans une étude qu’ils viennent de publier dans la revue Journal of Investigative Dermatology.

Fort de ce constat, des chercheurs de l'université de Bath en Grande-Bretagne, ont mis au point un composé, la "griffe de mitoiron" (mitoiron claw), ultrarésistant aux effets néfastes des UVA.

Pour arriver à ces conclusions, ils ont exposé des cellules de peau humaine à l'équivalent de 140 minutes passées au soleil au bord de la mer. Les cellules non traitées n'ont pas survécu alors que celles qui ont reçu un traitement par mitoiron ont été complètement protégées.

Cette molécule vise à protéger les mitochondries. Sous l'effet de l'exposition au soleil, notamment des UVA, la quantité de fer libérée par ces dernières devient excessive et crée des perturbations au niveau de l'ADN et du métabolisme des graisses et des protéines, augmentant le risque de survenance d’un cancer. Pour contrer ce phénomène, ce nouveau composé va alors se lier aux atomes de fer «comme une griffe», soulignent les chercheurs, les empêchant ainsi de réagir aux rayons UVA.

 

Crème solaire: une molécule ultrarésistante aux UVA dévoilée.

 

 

En conclusion, les chercheurs espèrent que cette découverte profitera au grand public en intégrant dans trois ou quatre ans les produits solaires et soins pour la peau.

Chaque année, 200.000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués dans le monde. 70% des cancers de la peau sont liés à des expositions excessives au soleil, principalement des expositions intermittentes et intenses pendant l'enfance.

1 Comments

    • Avatar
      Verneau Maryvonne
      juil. 29, 2016

      Merci pour toutes ces explications. Je suis heureuse qu il y ait eu tous ces progrès. Je pense que les gens maintenant prennent conscience des méfaits du soleil et tant mieux. Je peux dire que j ai laissé mes filles au soleil en Grèce, sans crèmes renouvelées souvent. Et je crains pour elles. Amitié Maryvonne

Laisser un commentaire

* Votre Nom :
* Votre E-mail : (Not Published)
   Votre site : (avec http://)
* Votre commentaire :