Comment protéger sa peau contre le froid de l’hiver ?

L’hiver est une saison difficile pour notre épiderme. Entre les fêtes et leurs excès et les conditions climatiques, il est difficile d’avoir un teint éclatant. En période de froid, la peau joue un rôle essentiel de barrière et de thermorégulation. Mais, elle subit aussi des agressions qui induisent sécheresse, sensibilités, et rougeurs.

Ce que vit notre peau en hiver

D’un point de vue physique, chimique et biologique, notre peau constitue une véritable barrière face aux agressions extérieures. Lorsque les températures baissent: notre épiderme est exposé à des températures plus froides que celle de notre organisme maintenue constamment à 37,5°C. Conséquence, quand il fait trop froid pour maintenir la température corporelle. L’organisme diminue la température des régions périphériques et c’est pourquoi nous ressentons le froid en premier par les extrémités (peau, mains, pieds). La surface de la peau devient plus fraîche et donc plus fragile.

La micro circulation s’y ralentit car à la perception de basses températures: le flux sanguin qui arrive à la peau se réduit. La peau moins bien irriguée se déshydrate alors et s’abîme. D’autre part, le film hydrolipidique protecteur s’altère avec les changements brusques de température et l’air plus sec ou humide en hiver. La peau est donc plus sensible à la déshydratation et le vieillissement accéléré.

Ainsi notre peau devient inconfortable, tiraille et perd de son élasticité. Elle réclame des soins cocooning, nourrissants et apaisants. Nous vous proposons alors quelques conseils pour protéger votre peau contre les changements climatiques de l’hiver.

Bien prendre soin de son visage pendant la saison hivernale

Passer du chaud au froid et inversement intensifie la dilatation des petits vaisseaux du visage caractérisés par l’apparition de rougeurs. On déclenche donc le plan d’urgence et on adopte des produits spécifiquement adaptés aux rigueurs de l’hiver.

Adaptez le nettoyage de votre peau au froid :

En hiver, le démaquillage est aussi essentiel que durant le reste de l’année. Cependant préférez un lait onctueux ou une huile, plus riches en lipides, à votre eau micellaire ou mousse lavante afin de limiter les agressions de votre peau.

N’oubliez pas la lotion qui en plus de parfaire le nettoyage, va pénétrer plus facilement et amener de l’hydratation aux couches supérieures de l’épiderme grâce à sa texture aqueuse.

Continuez les gommages et les masques

Pour relancer la micro-circulation sanguine et assurer l’oxygénation des vaisseaux. Exfoliez la peau de votre visage pour éliminer les cellules mortes et aider au développement de nouvelles cellules. Ce petit nettoyage facilite aussi l’absorption des produits hydratants mais il doit être fait en douceur. Eviter les savonnages agressifs ou les peeling trop fréquents, un léger massage suffit à supprimer les cellules mortes.

Optez également pour un masque régénérant une fois par semaine pour un coup d’éclat immédiat sur les peaux ternes et brouillées. 

Renforcez la barrière hydro-lipidique avec une huile-sérum :

En période de froid, la peau se met au repos pour conserver la chaleur du corps. Le renouvellement cellulaire ralentit, ce qui provoque le teint terne. Pour maintenir l’hydratation: il faut renforcer la barrière hydro-lipidique en nourrissant la peau avec des produits riches en lipides (corps gras).

Misez sur une hydratation renforcée

Pour que la peau reste souple en hiver, optez pour des soins plus nourrissants et concentrés en actifs hydratants pour restaurer la protection cutanée dès les premiers froids et ce, quel que soit le type de peau. Le secret des make-up artiste: est d’appliquer son soin à l’aide d’une éponge humide jusqu’à ce que les joues soient toutes moelleuses.

Pour les peaux mixtes à grasses :

En temps normal, ces épidermes connaissent une fabrication de sébum excessive. Mais en hiver, cette production est ralentie, ce qui provoque des déséquilibres cutanés. C’est pourquoi, par temps froid, nourrir son épiderme est également très important pour les peaux mixtes à grasses même si elles ressentent moins ou pas du tout les désagréments de l’hiver.

Pour les peaux sensibles, normales ou sèches :

Plus fragiles, les peaux sensibles ressentent directement les changements de températures. Elles picotent, tiraillent et vont laisser souvent apparaître des petites rougeurs, principalement sur le front et les joues. Pour les protéger, il faut mettre l’accent sur les soins nutritifs, compensateurs et protecteurs.

Pour les peaux matures :

A partir de 45 ans, le système hormonal se dérègle, le renouvellement cellulaire est ralenti et ce dysfonctionnement. Se voit directement sur le visage avec une peau plus fine, qui se déshydrate, s’assèche et finit par se relâcher. Pour faire en sorte de limiter la perte en lipides de notre épiderme: il convient de soigner son visage avec des soins hautement nutritifs qui vont assurer une hydratation optimale. Ce conseil est d’autant plus vrai en hiver où il faut redoubler d’attention pour conserver son capital jeunesse. Avec des soins riches, nourrissants et qui vont laisser comme un voile de protection à la surface de la peau.

N’oubliez pas de chouchouter votre corps

Caché sous des couches de vêtements, notre corps souffre du froid et des frottements et nécessite donc, lui aussi, notre attention. Ainsi en fonction de la sécheresse de la peau: il est  conseillé d’utiliser un lait ou un baume plus ou moins riche. Si vous aimez l’huile, vous pouvez également en appliquer en dessous de votre crème hydratante. 

L’hiver faites attention et préférez les douches plus courtes et moins chaudes au long bain bouillant.  En effet, vapeur d’eau et chaleur dissolvent le film lipidique protecteur de l’épiderme. De plus, faîtes attention aux eaux calcaires qui agressent encore plus la peau fragilisée par l’hiver. A la sortie de la douche appliquez votre hydratant car c’est lorsque la peau est humide que les actifs pénètrent le mieux.

S.O.S mains en détresse !

Nos mains sont les premières victimes du froid. Leur peau, fine et fragile, contient peu de glandes sébacées à l’origine du sébum, protecteur indispensable avec le film hydrolipidique. Pour éviter la déshydratation et le dessèchement il faut :

–   Bien essuyer ses mains après les avoir lavées ;

–   Enfiler ses gants avant de sortir et pas une fois à l’extérieur afin de mieux les protéger du froid et du vent ;

–   Appliquer deux fois par jour au minimum une crème hydratante, riche en huiles et cires végétales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Crèmes solaires – Comment les choisir ?
La plupart des dommages créés par les rayons UV sont dus à l'exposition répétée et prolongée au soleil (exposition récréative, activités de...
Enlever les cernes : nos astuces et solutions
Comment enlever les cernes et illuminer votre regard : les solutions anti-grise mine On vous trouve l'air fatigué ?...
Routine beauté : la transition de l’hiver au printemps
Avec le retour du printemps, il est temps de mettre un terme à la routine beauté hivernale et de prendre de nouvelles...
Les 10 bons conseils pour garder le moral !
L’effervescence de la rentrée est passée, la routine a repris son cours et vous peinez maintenant à garder le moral ? Voici 10...
Comment protéger sa peau contre le froid de l’hiver ?
L’hiver est une saison difficile pour notre épiderme. Entre les fêtes et leurs excès et les conditions climatiques, il est difficile d’avoir...

Quatuor anti-âge!

Mon programme de soins quotidiens Bio

clean EFFECT

Gel Démaquillant Micellaire et Tonique 2 en 1 Bio

Quels soins à la ménopause

Dois-je l'adapter ?

Plus d'articles sur le même thème